Bienveillance et joie de vivre vous attendent en Martinique, véritable bain de jouvence !

Quand on pense à la Martinique, on imagine des couleurs, des parfums, des gens festifs et chaleureux, des paysages sublimes... et c’est bien réaliste, car passer des vacances à la Martinique revient à vivre tous ces moments qui constituent la belle Antillaise. Mais la plus grande richesse de l’île réside dans la grande bienveillance de ses habitants...

LES MARTINIQUAIS, UN BELLE MIXITÉ

Le nombre d’habitants à La Martinique dépasse les 376 000 personnes. D’une mixité riche, elles ont pour descendants des Européens, des esclaves, des Indiens, des Amérindiens ou encore des Asiatiques. La population de l’île s’est construite sur cette culture créole, née de ce métissage.

La langue officielle de la Martinique est le français, mais c’est le créole qui remporte tous les suffrages au quotidien, bien qu’elle ne soit pas la langue officielle.

Le créole est une langue née au contact des autres langues africaines, amérindiennes, mais aussi du français, de l’anglais et de l’espagnol du temps du colonialisme. Il ressemble beaucoup à son voisin guadeloupéen, mais également au créole haïtien ou guyanais ; tous forment le créole antillais.

QUAND PARTIR EN MARTINIQUE ?

Les différents noms de la Martinique

Parmi les habitants de l’île aux siècles derniers, les Amérindiens auraient baptisé l’île « madinina », c’est-à-dire l’île aux fleurs. Un surnom qui demeure de nos jours ; d’autres l’auraient appelé « matinino » en raison de la présence d’amazones sur l’île ; on parle aussi de l’influence de Christophe Colomb qui y débarque en 1502 et aurait nommé l’île Martinique pour plaire à Saint-Martin.

Découvrez la culture martiniquaise avec notre séjour tout-compris !

LES FESTIVITÉS MARTINIQUAISES, DU BONHEUR À L'ÉTAT PUR

Bonne humeur, sourires, ambiance folklorique et joyeuse, passer des vacances à la Martinique est un pur instant de bonheur. Sans compter que les Martiniquais ont un calendrier chargé en matière de festivités.

Qu’il soit traditionnel ou sportif, chaque événement est haut en couleur, en chaleur humaine et en musique. Il ne sera d’ailleurs pas rare que vous entendiez la biguine, instrument traditionnel par excellence. Si vous vous trouvez sur l’île au mois de juillet, vous pourrez assister à la fête nationale du 14 juillet.

Pour mieux vivre la culture à la Martinique, ne manquez pas le festival culturel de Fort-de-France. Défilés, danses, concerts, expositions, l’événement vaut le déplacement.

Autre manifestation d’envergure, autre ambiance avec le Tour des Yoles du 27 juillet au 5 août. Toute l’île se met au diapason durant ce moment sportif tant attendu chaque année.

À chaque arrivée d’étape, Saint-Pierre, Diamant, Sainte-Anne... la fête sera au rendez-vous avec des danses locales, des petits concerts improvisés. L’illustration d’un bel esprit d’équipe couplé à l’esprit festif.

Labellisée « ville d’art et d’histoire »

La commune de Saint-Pierre possède une histoire riche. Elle a d’ailleurs reçu le label « ville d’art et d’histoire » en 1990. Le destin de la commune est plutôt atypique. D’abord colonie, la ville est devenue une capitale économique avec le développement de l’industrie du sucre et le commerce d’esclaves, capitale culturelle aussi de par son patrimoine attrayant. En pleine expansion, elle est touchée par une éruption de la montagne Pelée en 1902. En ruines, Saint-Pierre est reconstruite à partir de 1923. Aujourd’hui, elle fait la joie des voyageurs et touristes.

LA RELIGION À LA MARTINIQUE

Comme la population, la religion à la Martinique est très riche. La religion catholique est très présente sur l’île, mais d’autres coexistent : les adventistes, les hindouistes... Chaque recoin de « l’île aux fleurs » possède ses cultes et ses monuments.

La beauté de chacun vous séduira et nous vous conseillons d’aller découvrir la cathédrale Saint-Louis à Fort-de-France. Vous pourrez aussi voir une synagogue, celle de Schœlcher, située à quelques minutes de Fort-de-France ou encore une mosquée. La culture à La Martinique pourrait être ainsi symbolisée par cette mixité religieuse, preuve d’une tolérance certaine.

La douceur de la population martiniquaise est pareille à la douceur de la météo, toujours agréable, quel que soit le mois durant lequel vous vous y rendez. Surprenante, la Martinique possède un patrimoine à part entière qui participe au rayonnement de cette culture chaleureuse.

Vous aimerez aussi...

Vos choix concernant les cookies sur ce site

En poursuivant votre navigation sur le site Club Med, vous acceptez l’utilisation de cookies pour personnaliser votre navigation, améliorer votre expérience et disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus